Ferme les yeux et fais un voeu de Cécile Bergerac des éditions Hugo New Romance.
 
 
J'achète souvent des romans à cause de leur couverture, pour celui-ci ça a été le cas, elle est vraiment magnifique !
Je ne savais pas trop dans quoi je me lançais et j'ai vraiment aimé ma lecture.
Sarah est une trentenaire avec une belle carrière devant elle, avocate dans les affaires pénales, elle a son appartement mais a eu un passé familial assez difficile. Dans sa vie, tout est précision et ordre, comme dans son travail.
Mais tout ne se déroulera pas comme Sarah le souhaite car un événement concernant son petit frère va venir chambouler sa vie quotidienne, ses sentiments, et son existence.
Ce roman est assez court, mais très entraînant, la plume de l'auteure est prenante, touchante, émouvante..
L'histoire est belle mais triste à la fois. Je n'ai pas pleuré mais j'ai bien failli par moments.
Sarah va devoir se battre et s'ouvrir davantage pour surmonter ce qui lui arrive.
Jim, un jeune infirmier, rencontrera Sarah pour son plus grand bonheur.
Mais les doutes, la peur vont le submerger car il n'a pas vraiment eu de chance en Amour.
J'ai tout aimé dans cette histoire, les personnages aussi attachants les uns que les autres, le déroulement des évènements et la fin du roman.
Je vous recommande cette lecture, qui ne vous laissera pas indifférent, qui vous transportera aux côtés de Sarah et Jim, pour une aventure belle mais douloureuse à la fois.
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Avez-vous envie de le lire ?
 
/5 - 7,60 € - 282 pages

 

Tu ne me briseras pas de Camille Versi des éditions Scrineo que je remercie pour l'envoi !
 
 
Ce roman est une réécriture moderne de Barbe Bleue. C'est le premier roman que je lis de cette auteure.
Sophie est étudiante, elle est surmenée entre ses deux licences, ses heures de tutorat bénévole et ses cours de flûte traversière, elle n'a jamais le temps.
Un jour au café où elle travaille, elle va rencontrer Octave un homme surprenant, et elle va vite s'attacher à lui.
Mais tout bascule du jour au lendemain quand elle apprendra certaines choses sur Octave.
Pourquoi est-il si parfait ? Que cache Octave ?
Sophie va mener son enquête mais elle n'est pas prête sur la découverte qu'elle fera.
J'ai aimé le déroulement de l'histoire qui en soit est très simple, mais percutante, les messages abordés dans le roman m’ont beaucoup plu, la reconstruction de soi, la manipulation, le deuil.
L'auteure aborde ces sujets avec délicatesse et avec les bons mots.
En soit, ne vous attendez pas à beaucoup de rebondissements mais pour ma part ça a été suffisant.
Plus je tournais les pages, plus j'avais besoin de savoir ce qui arriverait à Sophie, à ce qu'elle allait découvrir et j'avais envie de comprendre Octave.
Je vais pas vous cacher que je ne connaissais pas le conte de barbe bleue, quelques personnes m’ont éclairée sur le sujet !
J'ai vraiment apprécié ma lecture, je suis rentrée dans l'histoire, et j'ai été agréablement surprise par le déroulement, la moral, ect.
Je vous recommande cette lecture sans hésiter. Prenez le temps de découvrir ce superbe roman. 
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Aimez-vous les réécritures de conte ?
 
4,5/5 - 17,90 € - 317 pages

 

Les chroniques de ZI - Nara, tome 2 de Jean-François Chabas des éditions Nathan.
 
 
J'avais lu le tome 1 l'année dernière, que j'avais beaucoup apprécié.
J'ai eu un peu plus de mal à rentrer dans le tome 2, car c'est le point de vue de la princesse Nara tout au long du roman.
Le début raconte beaucoup sa vie, la malédiction qui la touche depuis enfant, j'étais un peu perdue par moment.
Mais une fois tout son passé ou les anecdotes de sa vie racontés, on reprend le présent et j'ai vraiment aimé.
La princesse est poursuivi par un ogre, elle rencontrera quelques personnes sur son chemin qui l'aideront.
Vu la fin du roman, j'ai hâte de connaître la suite pour voir ce qui se passera.
J'ai aimé la persévérance de Nara.
Une saga que je vous conseille si vous aimez la fantasy ce n'est pas mon genre habituel de lecture mais cette histoire me plaît beaucoup !
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Connaissez-vous cette saga ?
 
/5 - 15,95 € - 234 pages

 

 
Et voilà, mon bilan du mois de Juin
 
J'ai lu 10 livres :
 
Et 1 BD :
 
Un total de 2692 pages 
 
Vous souhaitez voir mes commentaires sur ces livres ? Clic-clic sur le nom du livre !
 
Et vous, qu'avez-vous lu ce mois-ci ? Quels sont vos coups de coeur ou déceptions ? Avez-vous lu un de ces livres ?
Bisous 

 

Nuit blanche au lycée, tome 2 de Fabien Clavel des éditions Rageot thriller.
 
 
Je me suis plongée dans ce roman sans savoir que c'était un tome 2, cela ne m'a pas dérangée plus que ça, à part sur la vie personnelle de Lana.
Lana se retrouve collée un samedi, elle n'avait pas prévu ça car elle devait aller à un concert avec son petit copain, et passer la soirée en sa compagnie.
Lana discrètement pendant ses heures de colle décide de faire rentrer Jérémie qui vient juste d'arriver, pour que le temps passe plus vite.
Mais tout ne se déroulera pas comme prévu, dans le couloir un homme en treillis marche avec une arme de gros calibre, c'est là que les problèmes commencent !
Le roman est assez court : 197 pages, je suis rentrée dans l'histoire pour ne plus lâcher le livre. J'avais besoin de comprendre ce qui se passait, pourquoi un groupe de gens armes au point rentrent dans un lycée un samedi.
Une histoire profonde mais j'ai trouvé certains passages assez violents à lire, sur la prise d'otages.
Lana est pleine de courage pour aider ses professeurs restés comme elle au lycée, elle est réactive, sûre d'elle, et elle n'a pas froid au yeux.
J'ai adoré son personnage.
Cette prise d'otages est super angoissante mais j'ai aimé comprendre le pourquoi du comment car la prise d'otage en elle même n'était pas prévue au programme pour les protagonistes, un samedi qui peut bien être à son lycée ?
J'ai tout aimé du début à la fin, à part quelques passages violents, qui m’ont fait froid dans le dos mais ça reste une lecture quand même difficile sur certains points car le racisme est très présent également.
Je pense que même si vous n'avez pas lu le tome 1, ce n'est pas gênant. Je pense quand même lire le tome 1 et 3 quand j'en aurai l'occasion ! Je vous recommande cette lecture
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Ou avez-vous lu le tome 1 ?
 
/5 - 9,90 € - 197 pages

 

Capucine d'Isabelle M. Day, que je remercie pour l'envoi du fichier !
 

J'avais déjà lu un autre roman de cette auteure sur un tout autre style.
Là c'est un format nouvelle policière de 36 pages.
Je vous garantis que le suspense est présent jusqu'à la dernière ligne écrite !
J'ai vraiment aimé l'histoire de Capucine on suit son côté professionnel et son personnel, ce que j'apprécie avec ce genre de format c'est qu'on perd pas de temps dans les descriptions, on est dans le feu de l'action directe et j'aime vraiment trop ça !
Capucine a un beau tempérament, elle veut montrer à ses collègues ainsi qu'à ses supérieurs qu'elle peut boucler cette enquête.
Je ne dirai rien sur le contenu de l'histoire sachant que c'est très court, je ne veux pas spoiler !
L'écriture est fluide, prenante. Je pensais avoir trouvé, je pensais jusqu'à la fin mais j'avais tort.
J'ai vraiment apprécié l'histoire, le contenu et la mise en scène de cette nouvelle.
En plus il est prévu une suite j'ai vraiment, vraiment hâte de pouvoir la lire.
Je vous recommande de lire cette histoire remplie de suspens.
Ce roman est disponible en format kindle à 0,99 €, à ce prix là, ça se refuse pas ! 
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Ou avez-vous envie de le lire ?
 
/5 - 0,99 € - 36 pages
 
Résumé :
Eté 2019. Après dix ans d'absence, l'adjudant Capucine Colin est revenue vivre dans les Vosges, auprès de son père malade. Quand un cadavre est découvert au coeur de la forêt de Fossard, la jeune femme mène l'enquête. Dans cette petite ville où les visages de son passé croisent ceux du présent, saura-t-elle démasquer le coupable ?

 

Recherche coloc : Emmerdeurs, râleurs, lovers... s'abstenir ! d'Emma Green des éditions Addictives.
 
 
C'est le troisième roman que je lis de ce duo d'auteures, je suis toujours aussi conquise par leur manière d'écrire, leurs histoires et les émotions dégagées par leurs mots.
Dans ce livre, Ada est une fille solitaire, elle a quitté Dublin quinze ans auparavant mais doit y retourner. Elle veut se débarrasser de son passé et surtout tourner la page.
Elle décide de rénover son appartement qui était avant celui de ses parents.
Son désigner et architecte Brody, va s'occuper de son appartement, au fur et à mesure des travaux, ils décideront de faire louer les chambres.
Il y aura Dermot, le prof de philo en slip et pantoufles, Charlotte avec sa clic ( lapin, chat, perroquet), Callum le malentendant, Elif la dévoreuse de romances et Maeve une bimbo un peu trop sûre d'elle.
J'ai littéralement dévoré ce livre en moins de 24h. Je vous garantis que si vous n’avez pas le moral ou un petit coup de mou ce livre est fait pour vous.
J'ai rigolé à n'en plus finir par les répliques et les personnages si différents et étonnants !
Ce roman est une pépite, c'est frais, c'est marrant, et sans prise de tête.
Chaque personnage apporte quelque chose dans l'histoire, je les ai tous aimés et je me suis attachée à eux mais pas Maeve en faite, je la détestais.
Au rendez-vous : rire, amitié, amour, passé. Un superbe mélange qui nous rend accroc à notre lecture ! 
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Ou avez-vous envie de le lire ? Connaissez-vous ce duo d'auteures ?
 
4,5/5 - 14,90 € - 358 pages
La rue qui nous sépare de Célia Samba des éditions Hachette romans.
 
 
Dans ce roman, au côté de Noémia et de Tristan, j'ai passé un agréable moment..
Noémia est une jeune femme de 19 ans, elle est étudiante en droit, solitaire et vu les démons de son passé, elle habite à Paris avec son cousin et sa cousine en collocation.
Tristan est un jeune homme de 21 ans, sans-abri, dont la vie n'a été pas épargnée, et qui fait tout pour survivre au froid, à la faim et aux gens qui peuvent le dépouiller de ses affaires personnelles.
Quand Noémia rencontre Tristan, elle n'est pas sûre d'elle, elle a peur et fuit, la honte sûrement ou son passé, la peur d'être moquée.
C'est la deuxième fois que je lis un roman sur ce thème, celui-ci est plus explicite sur la situation d'un jeune adulte en tant que sans-abri.
L'écriture est fluide, dure par moment car dans la vie tout n'est pas tout rose ! Mais ça reste simple, réel et efficace.
Vers la fin du roman, un choix s'impose à nous, une fin tragique mais réelle ou une fin plus romancée.
J'ai trouvé la première fin inutile, je m'explique elle ne dure que quelques pages, elle est certes dure et réelle mais il manque des réponses à certaines de nos questions sur Noémia, sa famille, sa reconstruction, son cousin et sa cousine.
Dans la deuxième fin plus romancée qui dure plus d'une centaines de page est beaucoup mieux pour ma part, on a les réponses à nos questions, on en sait beaucoup plus sur le cousin et la cousine de Noémia, j'ai largement préféré cette fin-là.
Je n'aime pas vraiment les romans à deux fins de base. Je pensais plus apprécier dans ce roman mais pas du tout, la deuxième fin colle mieux à l'histoire, il n'y aurai eu qu'une fin je pense que ce livre aurait pu être un coup de coeur.
Au rendez-vous : reconstruction de soi, passé, violence, alcool, humiliation, harcèlement scolaire, amour, famille, partage ! Un cocktail bien mené pour passer un agréable moment de lecture.
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Ou avez-vous envie de le lire ?
 
/5 - 18 € - 394 pages

 

Un fiancé pour l'été de Lili Bazaar des éditions BMR que je remercie pour l'envoi.
 
 
C'est le deuxième roman que je lis de cette auteure et je suis convaincue.
Mia part en vacances pour revivre certains moments de son passé, en prenant le ferry pour aller sur les îles grecques, elle rencontrera Nikos, beau garçon, chaleureux et prévenant. Cela ne durera que le temps du trajet.
Arrivée à destination, Mia compte bien en profiter mais sur son chemin elle croisera les démons de son passé, Nikos qui se trouve au même endroit au même moment va venir à son secours en déclarant être son fiancé. Prise de court, Mia va acquiescer et l'aventure va commencer.
Mia est une jeune femme peu sûre d'elle, pour cause sa sœur démoniaque lui en a fait voir de toutes les couleurs, avec son première amour. Mia n'a pas confiance en elle, ni aux hommes qui l'entourent.
Nikos est un bel homme, prévenant, charmant, il a tout pour plaire, il est mystérieux mais il aide Mia à aller de l'avant et à combattre les démons de son passé.
C'est une histoire courte mais intense, tout se passera assez rapidement mais j'ai aimé ça, même si comme toujours j'en voudrais davantage.
Les personnages de Mia et Nikos sont très attachants, j'ai tout aimé chez chacun d'eux, par contre la sœur de Mia, je la déteste au plus haut point, une vraie peste.
Au rendez-vous, amour, secrets, révélations, voyage, paysages, vacances..
Un cocktail parfait pour ce début d'été !
Alors, vous êtes prêt à retrouver Mia dans les îles grecques ?
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Ou avez-vous envie de le lire ?
 
/5 - 14 € - 160 pages

 

La commode aux tiroirs de couleurs d'Olivia Ruiz des éditions Le livre de poche que je remercie pour l'envoi.
 
 
Rita, l'Abuela de la famille est décédée et sa petite fille hérite de sa commode qui renferme milles et un secrets sur la vie de Rita, et les générations de femmes, entre l'Espagne et la France. De la dictature franquiste à nos jours.
Une nuit, elle se plonge dans les tiroirs de cette commode pour découvrir ce qu'ils renferment.
Je ne pensais pas apprécié autant cette lecture, je connaissais Olivia Ruiz pour sa musique mais elle a un réel talent d'écriture.
J'ai été transportée dans ce livre, du début à la fin de ma lecture.
Rita était une sacrée femme, de caractère quand même mais aussi une personne douce, naïve, et en manque d'amour, elle n'a pas eu une vie facile à l'époque, entre la dictature, les choses de la vie, le travail, les enfants, petits-enfants. Rien n'était simple et rien ne tombait tout cuit dans la main.
J'ai eu un peu de mal à un certain passage sûrement parce que ça me touchait également à ce moment-là, mais ça n'a pas duré.
Olivia Ruiz a une écriture poétique, chaotique, délicate, poignante, prenante, il y a trop d'adjectifs possibles, pour décrire son talent d'écriture !
Ce roman est inspiré de faits réels, sur ses grands-parents c'est d'autant plus poignant.
J'ai été ému à certains passages, d'autres où j'ai bien rigolé.
J'espère que ce premier roman ne sera pas le dernier.
Pour conclure je vous recommande cette lecture, si ce n'est pas déjà fait..
Vous voyagerez de l'Espagne à la France aux côtés de Rita.
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Ou avez-vous envie de le lire ?
 
4,5/5 - 7,40 € - 180 pages

 

Coeur praline, tome 7 de Cathy Cassidy des éditions Nathan que je remercie pour l'envoi.
 
 
Dans ce tome inattendu, j'ai retrouvé Skye, elle a maintenant 15 ans, et c'est les vacances d'été. Ses sœurs vont partir, ou sont bien occupées mais elle ne sait pas quoi faire et déprime un peu.
Elle va rencontrer sur sa route Georges, qui campe pour 2 semaines dans le bois des noisetiers.
Georges est là pour explorer et faire des découvertes avec son détecteur de métaux, il invitera Skye à se joindre à lui.
Malheureusement tout ne se passera pas comme prévu, Rose une vieille dame a besoin d'aide, ses moutons s'échappent de leur enclos un peu trop souvent et un crapuleux agent essaie de la faire partir de chez elle pour construire une immense villa à la place.
Les villageois vont se serrer les coudes pour aider Rose.
Skye a le cœur meurtri à cause de son ex petit copain ( voir le tome : coeur guimauve), elle a du mal à s’en remettre et à faire confiance à Georges.
L'histoire, le contexte et le sauvetage de Rose m’ont émerveillée comme toujours quand je lis cette auteure. Skye a bien grandi et elle est remarquable pour son courage et sa détermination !
Comme toujours, j'ai aimé retrouver la plume de Cathy Cassidy, c'est merveilleusement bien écrit, j'ai été prise directe dans le roman, même si la saga je l'ai terminée depuis bien longtemps j'ai apprécié retrouver les sœurs Tanberry, et j'ai qu'une hâte : la sortie de Cœur Caramel, le tome 8 qui sera sur Summer en Octobre 2021. 
 
Avez-vous déjà lu ce livre ? Ou avez-vous déjà lu la saga les filles au chocolat ?
 
4,5/5 - 15,95 € - 216 pages